Weekly Comics #5

Salut tout le monde, on se retrouve aujourd’hui avec le Weekly Comics qui va être bien plus chargé que d’habitude. L’article comporte beaucoup de séries que je rattrape mais la plupart d’entre elles sont quand même assez ressentes donc pour plus de clarté pour vous, je vais séparer les séries en cours et les rattrapages. Je vais aussi essayé de séparé en semaine, toujours pour plus de clarté si j’arrive à me rappeler quelle semaine j’ai lu chaque issue ^^

Cet article comprend les comics que j’ai lu entre le dernier Weekly Comics et mardi dernier, il est donc très long. C’est d’ailleurs à cause de cette longueur qu’il sort si tard parce que j’ai passé des heures à l’écrire et à mettre toutes les images, si bien que j’ai du le faire en 4 ou 5 fois pour ne pas saturer. Vous remarquerez d’ailleurs que je détaille beaucoup moins, surtout pour les rattrapages.

Petite précision avant de commencer : je lis mes comics en anglais. J’utiliserai donc les noms anglais des personnages (par exemple Beast, Sabretooth et Nightcrawler pour le Fauve, Dent de Sabre et Diablo) non seulement parce que j’ai l’habitude, mais aussi parce que la plupart du temps je les préfère en anglais.

L’article contient des spoilers!

Semaine 1 :

Nouveautés :

Royals_V1_3

Royals (V1) – Issue 3 (Auteur : Al Ewing, Dessinateur : Thony Silas et Will Robson) :

Pour cette issue il y a eu un changement d’artiste. Jonboy Meyers s’est occupé du dessin de la couverture mais pour l’intérieur il a laissé sa place à Thony Silas pour les dessins dans le présent et le futur et Will Robson pour ceux dans le passé. Et je dois dire que si j’aime beaucoup ceux de Silas, je ne suis vraiment pas fan de ceux de Robson. Il s’agit cependant d’un simple goût personnel car c’est le style de dessin que je n’aime pas, pas leur exécution qui est impeccable.
Pour ce qui est de l’histoire, Maximus explique au reste du groupe comment il a pris la place de son frère. Cependant je ne crois pas qu’il raconte tout ce que nous, lecteurs, lisons. Il nous révèle le secret qu’il partage avec Black Bolt : si j’ai bien compris, tout le monde pense que Maximus est responsable de la mort de ses parents alors qu’en réalité c’est Black Bolt qui a provoqué l’accident. Ceci dit Maximus n’est pas non plus innocent dans l’histoire, c’est un peu lui qui a poussé Black Bolt à utiliser sa voix.
Mais du coup on en apprend plus sur le passé de ces 2 personnages. Je savais que Black Bolt avait été exposé au terrigène in utero mais je ne savais pas que c’était aussi le cas de Maximus. Je ne savais pas non plus que c’était à cause de leurs parents qui faisaient des expériences sur eux.
Et on apprend aussi que si Maximus est fou, c’est parce qu’il a régulièrement des flash de moments de sa vie, futur et passé, et ce depuis qu’il a été exposé au terrigène dans le ventre de sa mère.
Et pour finir on apprend que le groupe ne peut pas aller secourir Black Bolt dans sa prison car les gardiens de ladite prison ne les laisseront pas le voir puisqu’ils lui ont officiellement « tourné le dos », quand bien même ils ignoraient qu’il s’agissait de Black Bolt.
C’est donc encore une fois une bonne issue pour Royals, malgré des dessins qui ne m’ont pas tous emballés.

 

X-Men_Gold_V1_4

X-Men : Gold (V1) – Issue 4 (Auteur : Marc Guggenheim, Dessinateur : R. B. Silva) :

Je suis agréablement surprise ! J’ai vraiment bien  aimé cette issue, on entre direct dans l’histoire et elle est plus fun que les précédentes. Bon en plus dès la couverture ça partait bien pour moi vu que ça annonçait Gambit ! ^^
Maintenant qu’ils démarrent un nouvel arc ils ont changé de dessinateur et je dois dire que même si les dessins de Ardian Syaf étaient beaux, je préfère ceux de Silva. C’est plus moderne et plus coloré. J’aime beaucoup comment il dessine Storm et Nightcrawler et la coiffure de Kitty lui va mieux que celle des 3 premières issues.
Et donc cette issue démarre avec Gambit qui vole une fiole contenant des nanites (robots microscopiques). Il va rencontrer son commanditaire que s’avère être la petite fille de Bolivar Trask, le créateur des sentinelles. Il décide donc de ne pas lui laisser les nanites mais pendant le combat qui s’en suit il fait tomber la fiole qui se casse et se transforme en une énorme sentinelle. Les X-Men vont donc voler à son secours.
Du côté du groupe, Kitty, Nightcrawler et Rachel Grey battent la société du serpent avec une grande facilité dans une scène cool et fun. Ils ont gardé comme prisonnier un des membres de la Brotherhood car il n’était pas sûr que Mesmero l’ait contrôlé. Ils apprennent que ce n’est pas un mutant mais un alien non identifié qui parle une langue inconnue. Et Storm et Logan enquêtent de leur côté sur le meurtre d’un mutant et il semblerait que ça ne soit pas le premier.
Au final je me suis amusée en lisant cette issue et je suis intriguée par la suite donc vraiment, c’est une bonne surprise !

Capture3

 

Generation_X_V2_1

Generation X (V2) – Issue 1 (Auteur : Christina Strain, Dessinateur : Amilcar Pinna) :

5ème série X-Men de la gamme ResurrXion (en comptant les séries solo), Generation X se concentre sur l’école et la nouvelle génération de mutant. Jubilee (qui depuis quelques années maintenant n’a plus ses pouvoirs mais est devenu un vampire) prend sous son aile un groupe de jeunes mutants composé de Quentin Quire, Bling, Eye Boy, Nature Girl, Morph et Hindsight (un nouveau personnage).
J’attendais pas mal cette série parce qu’elle allait se concentrer sur l’école, comme Wolverine & the X-Men que j’avais adoré. On retrouve d’ailleurs plusieurs personnages de cette série que ce soit dans la distribution principale ou en simple apparition et ça fait vraiment plaisir ! J’ai vraiment beaucoup aimé cette issue ! Je ne vais pas vous en faire un résumé parce qu’il ne se passe pas vraiment grand-chose, ils introduisent surtout les personnages mais c’est bien fait. J’ai beaucoup aimé les diverses interactions qu’ils ont eu. Quentin Quire est toujours génial, Morph toujours chou et j’aime déjà Hindsight 😀
Le seul problème que j’ai avec cette issue c’est l’art ! Ne vous fiez pas à la couverture, ce n’est pas le même artiste. Les dessins ne sont pas horrible non plus, le problème c’est les visages, surtout en gros plan et en particulier pour Jubilee. Des fois c’est vraiment disgracieux. Et puis Jubilee est quand même sensée être asiatique et là ça ne se voit pas du tout ! Je sais que c’est souvent le cas dans les comics mais là c’est vraiment gros!

Capture

Les rattrapages :

Wolverine and the X-Men (V2) – Issue 7 à 12 (Auteur : Jason Latour, Dessinateurs : ils varient beaucoup selon les issues, je ne peux pas tous les citer) :

Je dis dans la paragraphe précédent que j’ai adoré la série Wolverine & the X-Men, je ne parle pas de celle-ci. Celle que j’ai adoré c’est la V1 écrite par Jason Aaron et qui comporte, si ma mémoire est bonne, 42 issues. Cette V2 par Jason Latour, je l’aime beaucoup moins et si elle ne comportait pas que 12 issues je ne l’aurais pas terminée.
Ce que j’aimais dans la V1 de cette série c’est qu’elle était fun. Les personnages étaient cool, leurs interactions l’étaient tout autant et les histoires étaient interessnte et même quand il se passait des choses graves, Aaron arrivait quand même à rendre la lecture agréable.
Mais dans cette V2 on se concentre beaucoup moins sur l’école et les jeunes et beaucoup de personnages (comme Quire) deviennent détestables. Et en plus de ça je n’ai pas trouvé les storylines très intéressantes. Pour la première je l’ai même trouvé un peu mal écrite parce qu’elle n’était pas claire du tout! Il a fallu que je lise les résumés au début des chapitres pour comprendre ce qu’il se passait tellement c’était confus dans les issues elles-mêmes.
Des issues que j’ai lu cette semaine, j’ai plutôt apprécié la 8ème avec le rendez-vous de Storm et Wolverine et les 2 qui parlent de la mort de Logan. Pour les reste, c’est non.

Donc pour résumé, je ne vous conseille pas cette série surtout si vous songez à la commencer parce que vous avez aimé la V1, vous ne pourrez être que déçus. Et si vous n’avez pas lu la V1, je vous la conseille fortement parce qu’elle est top !

 

Amazing X-Men (V4) – Issue 10 et 11 (Auteur : Craig Kyle et Chris Yost, Dessinateurs : Carlo Barberi et Iban Coello) :

J’aime bien cette série dans l’ensemble mais pour moi le premier arc avec le sauvetage et la résurrection de Nightcrawler était clairement le meilleur. Cet arc avec les wendigo est un peu trop long et pas forcément passionnant. Bon c’est quand même marrant de voir qu’à la base la malédiction n’agit que sur le sol canadien et qu’un wendigo qui traverse la frontière redevient humain. Ca permet aussi d’avoir l’Alpha Flight et quelques Avengers en guest. Mais en dehors de ça, pas passionnant.

 

 

Nightcrawler (V4) – Issue 5, 6 et 7 (Auteur : Chris Claremont, Dessinateur : Todd Nauck) :

Cette série me laisse un peu mitigée. J’aime le personnage de Nightcrawler, l’art est très sympathique et les dialogues bien écrit mais l’histoire pas vraiment passionnante pour l’instant. Enfin le premier arc était plutôt sympa, mais les issues 5 et 6 étaient moyenne. Par contre l’issue 7 en hommage à Wolverine était superbe, j’en ai presque eu les larmes aux yeux. Je pense que pour cette issue, le fait que Chris Claremont soit l’auteur a apporté beaucoup.

 

All-New X-Factor (V1) – Issue 12, 13, 14 (Auteur : Peter David, Dessinateur : Carmine di Giandomenico (Issue 12), Pop Mhan (Issue 13 et 14)) :

J’adore cette série! Pourtant quand je l’ai commencé c’était plus parce que je voulais au moins tester toutes les séries X-Men mais je ne pensais pas apprécié plus que ça. Et en fait je trouve cette série génial. Les personnages sont tous cool et bien écrits, tout comme les dialogues. L’humour marche très bien sur moi et j’ai un coup de cœur pour le personnage de Warlock que je trouve juste adorable! ^^
C’est intéressant de voir la relation entre Polaris et Quicksilver parce que ce dernier est tellement constamment associé à sa sœur jumelle qu’on a tendance à oublier que Polaris est également leur soeur.
L’art est particulier mais moi j’aime beaucoup. J’ai une petite préférence pour celui de Carmine di Giandomenico.
En tout cas je vous conseille vraiment cette série !

 

Magneto (V2) – Issue 8 à 11 (Auteur : Cullen Bunn, Dessinateur : Javier Fernandez (Issue 8 et 10), Gabriel Hernandez Walta (Issue 9, 10 et 11) :

Cullen Bunn est vraiment top pour écrire Magneto. Il garde un ton assez sombre dans cette série avec le personnage qui fait des choses parfois terribles. Mais on est constamment dans ses pensées, on comprend pourquoi il fait ça et on arrive à avoir de l’empathie et de la compassion pour lui. Mais c’est la force du personnage de Magneto de toutes façons et de tout bon anti-héros d’ailleurs.
Donc encore une série que je vous recommande chaudement!

 

Storm (V2) – Issue 2 (Auteur : Greg Pak, Dessinateur : Victor Ibanez (Issue 2 et 4), Scott Hepburn et David Baldeon (Issue 3)) :

Storm est géniale! Storm est une mutante, une guerrière, une leader et elle a été une déesse et une reine et elle est crédible dans tous ces rôles! Et en plus elle a une apparence super classe! C’est vraiment une de mes X-Men préférées. Et pour l’instant cette série est vraiment sympa. La première scène au début de l’issue 4 dans laquelle elle provoque une aurore boréale dans le monde entier à cause de son chagrin pour la mort de Wolverine (ils étaient en couple) est très belle.
Je vous avez dit dans d’autres Weekly Comics que j’aimais bien les dessins de Victor Ibanez mais que ça n’allait pas forcément pour tous les comics, mais pour Storm ils sont juste parfaits! J’adore comment il dessine le personnage.

 

All-New X-Men (V1) – Issue 31 et 32 (Auteur : Brian Michael Bendis, Dessinateur : Mahmud Asrar) :

All-New X-Men était vraiment top quand elle a commencé, là où j’en suis elle est toujours bonne mais j’ai l’impression que Brian Michael Bendis ne sait plus trop où il veut en venir et dans quelle direction il souhaite aller. C’est un peu pareil dans sa série Uncanny X-Men d’ailleurs mais on verra ça plus bas. J’ai entendu dire que c’était un des défauts principaux de cet auteur. Il attire toujours beaucoup de lecteur car son écriture est dynamique et qu’il a souvent une bonne idée assez énorme et originale qui change vraiment les choses mais que le problème c’est qu’une fois qu’il a exploré cette idée, il a tendance a tourner en rond. Et je dois dire qu’au vu de ce que j’ai lu jusque là je suis assez d’accord. Une autre critique que j’ai entendu (la plupart viennent du youtubeur Professor Thorgi) est qu’il a tendance à amener de gros changement sans vraiment se soucier de la continuité et du travail de ses prédésseurs mais aussi de ses successeurs car il laisse parfois des incohérences et des choses inexpliquée. Par exemple dans cette série il n’a absolument pas cherché à expliquer pourquoi les X-Men ne pouvaient pas retourner à leur époque alors que c’est quelque chose qui risquerait de changer le présent. Et c’est Dennis Hopeless qui s’est retrouvé à devoir trouver une explication dans le V2 de la série puis Cullen Bunn à sa suite dans X-Men : Blue. Du coup même si j’apprécie cette série et les idées de base de cet auteur, je ne sais pas vraiment quoi penser de son travail sur la durée.
Il y a bien une chose qui me gène dans cette série c’est le fait que Jean utilise constamment sa télépathie pour lire dans les pensées des autres même quand ça ne la regarde absolument pas. C’est assez agaçant et je ne comprends pas qu’il n’y ait pas plus de monde qui le lui reproche.
Par contre je suis contente de voir le début du couple Angel/Laura, ils vont bien ensemble je trouve ^^
Sinon au niveau de l’histoire en elle-même, tous le monde se retrouve téléporté dans un univers parallèle, à priori l’univers Ultimate, à cause d’une nouvelle mutante qui a paniqué et Jean y rencontre Miles Morales, le Ultimate Spider-man.

 

X-Men (V3) – Issue 19 et 20 (Auteur : Mark Guggenheim, Dessinateur : Harvey Tolibao et Dexter Soy) :

J’étais enthousiaste pour cette série de X-Men qui n’est en fait composée que de X-Woman, sauf qu’au final je la trouve moyenne (oui encore lol). Pourtant il y a des personnages franchement sympa, notamment Storm et Psylocke qui font parti de mes X-Men préférés, mais je n’ai trouvé aucune des storylines jusque là passionnante et je trouve que l’écriture manque un peu de rythme. C’est marrant parce que Mark Guggenheim est aussi l’auteur de X-Men : Gold et j’étais un peu du même opinion pour les 3 premières issues puis j’ai finalement beaucoup aimé la 4ème issue (et la 5ème aussi mais on parle mercredi prochain ^^). Peut être que le dessinateur avec lequel il travaille a un impact sur la façon dont il écrit ? Je ne sais pas trop. En tout cas je trouve cette série sympa mais sans plus. Et cette storyline dans l’espace est un peu moyenne pour l’instant. Après je crois que dans tous les comics j’ai tendance à préférer quand l’histoire se passe sur Terre, à une moins grande envergure.

 

Uncanny X-Men (V3) – Issue 25 et 26 (Auteur : Brian Michael Bendis, Dessinateur : Chris Bachalo (Issue 25), Kris Anka (Issue 26)) :

Comme je vous le disais plus haut, je ne suis pas sûre que Bendis sache encore dans quelle direction il veut aller. Attention je conseille tout de même ses 2 séries parce qu’elle reste très chouette, avec de bons personnages et des dialogues bien écrits. C’est juste que cette dernière storyline semble un peu sortir de nul part. Pourtant elle commençait bine : She-Hulk débarque à l’école Jean Grey avec le testament de Charles Xavier qui demande à ce que tous les X-Men, dont Cyclops (qui l’a tué à la fin de AvX lorsqu’il était possédé par le Phoenix) soient présents pour l’entendre. C’est franchement plutôt cool. Sauf qu’en fait on apprend que Xavier a épousé Mystique, ça sort de nul part et on a aucune explication. Et puis il demande un service par rapport à un mutant rencontré il y a longtemps et dont il a bloqué les pouvoirs car ils étaient beaucoup trop puissants pour être contrôlé. Ce mutant, Matthew Malloy, serait même au-delà du niveau Omega (les mutants les plus puissants). Et Cyclops fait toute une crise comme quoi le professeur était un menteur et un hypocrite parce qu’il leur a toujours dit de ne jamais laisser un mutant derrière, etc… Alors même que le professeur a continué à rendre visite à Malloy régulièrement et que c’est ce dernier qui a fini par lui demander de remettre les barrières pour contrôler son pouvoir. La crise de Cyclops n’a aucune raison d’être et du coup c’est juste chiant à lire. J’espère que le reste de l’histoire va valoir le coup.

 

Uncanny X-Men (V1) – Issue 127 à 139 (Auteur : Chris Claremont, Dessinateur : John Byrne) :

J’ai officiellement fini la saga Dark Phoenix et c’était vraiment cool! Je comprends pourquoi cet arc est culte! C’est à la fois épique et tragique, c’est vraiment bien écrit et il y a plusieurs rebondissement. Et en plus de ça ils introduisent dans cet arc Kitty Pride, Emma Frost et Dazzler!
Je n’ai jamais particulièrement aimé Jean Grey mais c’était quand même horrible de la voir dans cet état, au moment où elle se transforme en Dark Phoenix quand elle réalise tout ce que Mastermind lui a fait. Parce que non seulement il a profité de son chagrin et de son deuil pour la manipuler, mais c’est aussi plus ou moins suggéré qu’il a couché avec elle en se présentant sous un faux non et une fausse apparence, donc autrement dit : il l’a violée. Et c’est juste horrible et je comprends totalement que le choc soit trop dur à gérer pour Jean. Mais quand en plus Dark Phoenix fait d’elle une meurtrière en lui faisant faire un génocide, c’est la goutte d’eau. Et au final quand elle se fait arrêter, on comprend quand même le point de vue de Lillandra. D’ailleurs j’ai trouvé bien que certains membres du groupe aient quand même quelques scrupules à se battre pour elle au moment du jugement par combat. Et tout ça pour finir par le suicide de Jean pour protéger l’univers d’elle-même. La scène est vraiment belle et le discours de Jean très bien écrit. Vraiment Chris Claremont a géré cette histoire d’une main de maître!

Et du coup après l’arc Dark Phoenix Kitty Pride arrive à l’école et Angel rejoint à nouveau l’équipe et ça c’est cool!

Semaine 2 :

Nouveautés :

X-men_Blue_V1_4

X-Men : Blue (V1) – Issue 4 (Auteur : Cullen Bunn, Dessinateur : Julian Lopez) :

Je le répète, pour moi X-Men : Blue est la meilleure série X-Men de la gamme RessurrXion (même s’il faut encore que je lise l’issue d’Iceman sortie cette semaine et que Astonishing X-Men ne sortira qu’en Juillet). Et apparemment d’après ce que j’ai pu entendre, je ne suis pas la seule à penser ça. Je ne suis d’ailleurs pas non plus la seule à penser que Weapon X est la moins bonne pour l’instant.
Dans cette issue on change d’artiste, j’aime un peu moins l’art mais c’est totalement subjectif et les dessins de Lopez restent quand même très bons.
Dans cette issue l’équipe retrouve le fils de Logan de l’univers Ultimate qui avait été introduit dans la première issue et qu’ils avaient précédemment rencontré dans la V1 de All-New X-Men. C’est quelque chose que j’aime chez Cullen Bunn, dans cette série il fait régulièrement des références aux précédentes séries X-Men et fait sa propre histoire tout en respectant le travail des précédents auteurs. On voit qu’il connait son sujet et c’est vraiment chouette!
Et l’équipe fini par se faire attaquer par les New Marauders qui viennent également de l’univers Ultimate d’après ce que j’ia lu en commentaire. Parmis eux on notera surtout une version alternative de Quicksilver.

 

Jean_Grey_V1_2

Jean Grey (V1) – Issue 2 (Auteur : Dennis Hopeless, Dessinateur : Victor Ibanez) :

Cette issue est meilleure que la première. En même temps l’hsitoire démarre réellement et il y a des guests sympa. Bon surtout Quentin Quire en fait, mais je suis pas objective, ce personnage me fait toujours marrer! Mais d’après les commentaires, la plupart des gens l’ont aimé autant que moi dans cette issue.
Jean Grey prend donc contact avec les anciens hôtes du Phoenix qui ont survécu à l’expérience : Quentin Quire, Rachel Grey (sa fille d’un futur alternatif qu’elle a eu avec Cyclops et qui est maintenant plus âgé qu’elle lol), Hope Summers (la fille adoptive de Cable qui est lui même le fils de Cyclops et d’une clone de Jean d’un futur alternatif. Oui, l’arbre généalogique des Grey/Summers est un foutoir! XD), Colossus et Magik. Elle veut savoir ce que cela fait d’être possédée par le Phoenix et Quentin l’envoie donc dans l’esprit de chacun des anciens hôtes, à sa manière, c’est à dire en plein combat et sans la prévenir :’D
C’était intéressant de voir les séquelles qu’a laissé le passage du Phoenix dans l’esprit de ces personnes et si la série continue dans cette voie, elle peut devenir vraiment bien. Et ça semble être le cas puisque dans la prochaine issue elle va aller voir Namor, l’autre survivant des Phoenix Five avec Collossus, Magik et Emma Frost (voir Avengers vs X-Men). Ça promet! ^^

Rattrapages :

 

Uncanny X-Men (V1) – Issue 140 à 145 (Auteur : Chris Claremont, Dessinateur : John Byrne (Issue 140 à 143), Brent Anderson (Issue 144), Dave Cockrum et Joe Rubinstein (Issue 145)) :

J’ai été surprise, je ne m’attendais pas à ce que l’arc Days of Future Past arrive si rapidement après Dark Phoenix. Je ne m’attendais pas non plus à ce qu’il ne dure que 2 issues. Après je me dis que ça va sûrement revenir plus tard parce que tout n’a pas été conclus et à priori le sauvetage n’a pas tout changé. Mais du coup c’est dans cet arc que Mystiqu, c’ee est introduite pour la première fois à la tête de la nouvelle Brotherhood of Evil Mutants. Je suis toujours contente de voir les premières apparition ^^
C’est aussi dans cet arc qu’est introduite l’idée d’une relation entre Kitty et Colossus. Ils sont mignon tous les deux mais je me demande quand est-ce que la relation sera vraiment mise en place. Paarce que pour l’instant Kitty n’a même pas 14 ans alors qu’à priori Colossus en a 18-19 (son âge n’a jamais vraiment été donné), elle est trop jeune pour lui pour l’instant.

 

Dazzler (V1) – Issue 1 (Auteur : Tom DeFalco, Dessinateur : John Romita Jr) :

Dazzler, de son vrai nom Alison Blaire, est une mutante qui a été introduite pendant l’arc Dark Phoenix de Uncanny X-Men. Elle est capable de transformer les ondes sonores en énergie lumineuse. Le rêve de Dazzler est devenir chanteuse de disco (depuis ils ont modernisé). Dans cette issue elle se fait attaqué par de simple bandit et les combat avec l’aide de Spider-man qui passait par là. Elle va ensuite passer une audition dans un club et décroche le boulot ce qui déplaît profondément à Enchantress (pas celle de DC) qui avait également passé l’audition parce qu’un portail entre les mondes ou quelque chose du genre est sensé s’ouvrir dans le club en question.
Je dois dire que la lecture n’a pas été particulièrement agréable. Il y avait un peu trop de description, l’écriture ne faisait pas très naturelle. Et en plus de ça les scan n’étaient pas de bonne qualité et rendaient parfois la lecture difficile.

 

Semaine 3 :

 

Nouveautés :

 

Hulk (V4) – Issue 6 (Auteur : Mariko Tamaki, Dessinateur : Nico Leon) :

On découvre dans cette issue la nouvelle apparence de Jennifer quand elle se transforme (cf couverture ci-dessus) et je dois dire que je n’aime pas trop. Le fait qu’elle soit plus musclée et ressemble plus à la version Hulk de Bruce au niveau de l’apparence ne me dérange pas. Elle se contrôle moins donc elle a l’air moins humaine, c’est logique. Je trouve également bien qu’ils aient décidé de faire apparaître des cicatrices sur son corps transformé, celles de son combat avec Thanos. Seulement ils ont décidé de lui donner une peau grise et de rendre les cicatrices vert néon et je trouve que ça ne rend pas très bien. Et j’ai vu dans les commentaires de l’issue que pas mal de gens étaient du même avis.
Par contre au niveau de l’histoire j’ai trouvé la métaphore assez belle. Je pensais que la créature qu’on voyait depuis le début se servait de la peur de Maise pour la garder enfermée, mais en fait la créature est la peur de Maise. C’est elle qui l’a créée, c’est une manifestation de sa propre terreur du monde extérieur et de son désespoir. Et elle pense que cette peur qui l’empêche d’avancer et de s’ouvrir aux autres et au monde est le seul moyen de se protéger alors qu’en réalité elle la met, elle et ceux qui l’entoure, en danger. Autrement dit la créature est plus ou moins une manifestation de la dépression. Et Jennifer, qui en ce moment est dans un état assez similaire, se retrouve à devoir confronter cette peur et à devoir choisir entre se battre ou abandonner. C’était bien trouvé.

 

Generation X (V2) – Issue 2 (Auteur : Christina Strain, Dessinateur : Amilcar Pinna) :

Bon l’art est toujours aussi moche dans cette issue que dans la précédente. Vraiment j’espère qu’ils vont rapidement changer d’artiste parce là c’est vraiment objectivement moche! Les proportions des visages de sont même pas respectées et parfois le dessin est fait d’un angle de vue vraiment bizarre. Et c’est vraiment dommage parce que ça gâche un peu le plaisir de la lecture alors que le reste est toujours aussi sympa.
Cette issue gère l’attaque des Purificateurs. Quentin Quire s’en prend un peu injustement plein la tête par Jubilee parce qu’il contrôle mentalement les Purificateurs pour leur faire lâcher leurs armes et se donner eux-mêmes des coups de poing dans la figure. Pour citer Jubilee : « ce ne sont pas des marionnettes, se sont des êtres humains »… ouais enfin des êtres humains qui se sont pointés dans une école avec des mitraillettes dans le but de tuer des gosses quand même! Alors leur faire se donner eux-mêmes quelques coups de poing dans la figure c’est quand même pas grand chose!
Enfin bref, après cette attaque Jubilee réuni le petit groupe et leur explique que l’école a décidé de diviser les élèves en groupes parce qu’ils ont enfin réalisé que tous les pouvoirs ne permettent pas de devenir des combattants (il était temps! lol). Du coup il y a maintenant 3 groupes : les combattants, qui seraient donc les potentiels futurs X-Men, les ambassadeurs, qui n’ont pas forcément de grandes capacités de combat mais qui présentent bien et les autres qui ne sont pas assez puissant pour devenir des X-Men et pas assez « normaux » pour être ambassadeurs. C’est dans ce 3ème groupe que sont nos personnages. Alors en soit je trouve que c’est une bonne idée et qu’elle est légitime mais il y a quand même un problème : la moitié de ces personnages ne devrait pas être dans ce groupe. Hindsight et Morph, ok : le premier peut voir le passé d’une personne en la touchant et le 2ème peut vaguement prendre l’apparence de la personne à côté de lui (seulement le visage et pas vraiment identique). Ce ne sont pas des pouvoirs utiles en combat et pas vraiment non plus pour un ambassadeur, et encore que Morph créé une sorte d’empathie avec la personne dont il prend l’apparence ce qui pourrait être utile à un ambassadeur.
Nature Girl, Eye Boy et Bling ont une apparence trop étrange pour des ambassadeurs et Quentin un caractère trop pourri, mais ils pourraient tout à fait être des combattants! Nature Girl est sûrement la plus faible, son pouvoir et de communiquer avec les animaux qui peuvent venir combattre avec elle. C’est pas top mais ce n’est pas rien non plus. Eye Boy peut voir dans toutes les directions à la fois ce qui lui a permis de devenir un excellent tireur dans Wolverine and the X-Men (V1) et il est même capable de voir la magie, il pourrait être très utile.
Bling est faite d’une matière hyper résistante (ça ressemble un peu à du diamant) qui lui permet de se prendre des coups sans recevoir de dégats et elle peut lancer des projectiles fait de la même matière qu’elle. En quoi elle ne se qualifie pas pour devenir une X-Men?!
Et puis bien sûr il y a Quentin, certes c’est peut être son caractère qui le disqualifie mais sinon c’est un télépathe de niveau Omega!! Le gars est presque aussi puissant que Psylocke et Jean ou Rachel Grey!!
J’espère qu’ils donneront des explications à ce propos dans la prochaine issue parce que certes ça ne m’empêchera pas d’apprécier l’histoire mais c’est quand même une incohérence assez importante.

 

RCO001_1496281444

Cable (V3) – Issue 1 (Auteur : James Robinson, Dessinateur : Carlos Pacheco) :

J’ai assez peu à dire sur cette première issue car elle nous plonge directement dans l’action en ne nous donnant que très peu d’information. Cable voyage dans le temps d’abord en Arizona à l’époque Western puis au Japon des années 1500. Il a l’air d’être à la recherche de quelqu’un qui voyagerait aussi dans le temps à priori puisque les gens qu’il affronte ont des armes bien trop développées pour leur époque. Et à la fin il se fait laminer. On a pas plus d’information, à moins que j’ai loupé quelque chose, après tout je ne connais pas énormément le personnage de Cable donc j’ai pu louper des détails. Mais du coup il faudra que j’attende la suite pour vraiment pouvoir me faire une opinion.

Rattrapages :

 

Uncanny X-Men (V1) – Issue 146 et 147 (Auteur : Chris Claremont, Dessinateur : Dave Cockrum et Joe Rubinstein)  :

Je n’avais pas aimé le premier arc dans Murderworld, je n’ai pas plus aimé le 2ème. Quant au passage chez Doom, je n’ai pas vraiment vu l’interet de plus ou moins essayer de répéter l’histoire du Phoenix avec Storm pendant une issue. Bon ça montre qu’elle est très puissante mais ça on le savait déjà.
Et non je n’ai rien de plus à rajouter ^^

.

.

.

Et ça y est on est arrivé au bout de cet article! Il était extrêmement long à écrire et à mettre en page! Du coup maintenant on devrait pouvoir reprendre le rythme normal de parution du mercredi 🙂 Donc bisous à tous et à mercredi! ^^

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :